Verveine et l’équinoxe d’automne

received_1358920884285791__01 bis

« Verveine et l’équinoxe d’automne », un roman jeunesse (dès 9 ans) de 133 pages, richement illustré (d’une cinquantaine d’illustrations couleur) est le fruit d’une étroite collaboration avec l’illustratrice, Caroline Millet (à droite sur la photo). Ce projet est né à l’automne 2018, l’idée d’écrire une histoire automnale, celle d’une petite sorcière, enrichie d’illustrations. Non pas un album mais un vrai roman, pour petits et grands !

Si la genèse de cette collaboration vous intéresse, vous trouverez deux articles le sujet : celui de Caroline, ici et le mien, par-là.

Les thèmes sont d’abord ceux qui nous tiennent à cœur à toutes les deux : la forêt, l’automne, la famille, l’amitié, les maisons pittoresques au fond des bois, la sorcellerie positive, les aventures enfantines, les animaux, les bonnes choses à manger – sans oublier les courges !

Le thème porteur de l’histoire est celui du dépassement de soi-même, non pas pour atteindre l’excellence, mais plutôt pour dépasser ses peurs, ses angoisses, juste un peu, suffisamment pour profiter de la vie et de ses opportunités.

Vous trouverez ci-dessous le texte de quatrième de couverture, quelques illustrations (pas toutes, il faut lire le roman pour les découvrir !) et quelques extraits.

Verveine, jeune sorcière de onze ans, vit heureuse au Bois Bruissant, auprès de ses parents et de son familier, un hérisson nommé Gédéon.
Son seul regret, plus douloureux à mesure que passent les saisons, est de devoir renoncer aux Rencontres Surnaturelles où sorcières et sorciers, garous, devins et devineresses, se retrouvent plusieurs fois l’an.
Mais cette année, tout est différent : Verveine est bien décidée à vaincre l’appréhension qui la paralyse et l’empêche de rejoindre la communauté surnaturelle.
Elle a en effet promis à son ami Byzantin qu’elle le retrouverait à la Rencontre de l’Équinoxe d’Automne, où ils feraient leurs preuves, elle en tant que sorcière et lui en tant que renard-garou… 

(Extraits)

chouette sur magazines partie basse

« Le soir, je travaille ma magie. Papa et maman m’ont abonnée à : La Revue Officielle des Sorcières, Sorciers et Mages en tous genres, l’hebdomadaire Trucs et Astuces pour Sorts Délicats, l’Almanach de la Sorcellerie Moderne, Balai Magazine, Méditation et Magie Mineure, Nos Familiers et Nous, L’Art et la Manière d’Accommoder la Lune, au Courrier des Surnaturels des Bois et Forêts et, bien sûr, au RRRS – le Règlement Rigoureux des Rencontres Surnaturelles. »

verveine presentation 001

« Avant d’aller plus loin, je vais profiter de votre attention pour faire une mise au point sur les baguettes magiques – outil indispensable à la pratique magique, si l’on en croit les on-dit. Dans la pratique, c’est assez différent, voyez plutôt.

Quand une sorcière ou sorcier met en place un sort, il doit se concentrer pour accumuler sa magie et la canaliser en un point de son corps, un point de convergence. Souvent c’est la main et n’importe quel objet long tenu (un morceau de bois, un crayon, une carotte, un tisonnier) aide à viser. Mais c’est parfaitement facultatif. En outre certaines sorcières ou sorciers focalisent leur magie par le pied, ou bien la tête, ou même le coude. L’almanach de cette année citait même Elerig Calburkec, sorcier du siècle dernier, qui jetait ses sorts par l’arrière-train et devait s’aider d’un miroir pour ne pas rater ses enchantements. (Mais comme cette anecdote datait du premier avril, je crois qu’on peut conclure à un canular). »

ballet de courges taille réelle

Arrivée dans le cellier j’enfilai mes bottes et ma cape de pluie. Puis je me saisis d’une badine de merisier que papa avait laissée là et rassemblai en l’air mes courges multicolores, courgettes vert tendre, patidous crémeux, musquées argentées, potimarrons orangés, pâtissons blancs et dorés.

Avez-vous remarqué que certains légumes ont une figure ? Des irrégularités de leur peau qui forment des yeux, une bouche, une expression ? Eh bien, c’était le cas de cette mini citrouille, et son visage était particulièrement angélique.

couronne fougères recadrée
Pour acheter ce livre au format papier ou numérique (epub ou mobi), rendez-vous sur la boutique

3 réflexions sur “Verveine et l’équinoxe d’automne

  1. Ping : C’est l’automne ! Et le moment du Pumpkin Autumn Challenge – Hélène Louise Auteure

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s