Mystère – Marie-Aude Murail

Un petit livre adorable, mais une certaine déception…

J’adore lire des livres pour tous petits, certains sont même des coups de coeur pour l’adulte que je suis. Adorant l’autrice, Marie-Aude Murail, j’étais sûre d’apprécier cette petite histoire, aux ravissants dessins qui me rappelent ceux de Sempé, et en effet j’ai bien aimé. L’histoire s’amuse à s’inspirer des contes classiques, avec une pointe de Cendrillon, une pincée de Blanche-Neige, une larme de La Belle au bois-dormant, etc. La personnalité de Mystère est très bien vue, positive et inventive, pleine de malice, et modère bien l’horreur de sa situation, celle d’une enfant mal-aimée et rejetée par sa famille depuis sa naissance.

Ma déception est légitime : l’histoire n’est pas finie. D’abord elle s’arrête au milieu de l’histoire… est-ce une fin ouverte ? destinée à faire réfléchir l’enfant ? à lui faire inventer la suite ? Ensuite je me demande dans quelle mesure cette fin omise, qui ne rassure pas vraiment le lecteur sur le sort de la petite fille, et ne châtie pas les horribles parents, n’est pas pernicieuse pour un jeune enfant. J’aurais été très agacée et frustrée par ce livre si je l’avais lu à six ou sept ans !

Je comprends les éditeurs qui travaillent presqu’exclusivement avec leurs « auteurs maisons », d’ailleurs qui s’en plaindrait avec une autrice aussi talentueuse que Marie-Aude Murail, mais là c’est un peu se moquer du monde… Je doute fort qu’un tel manuscrit, envoyé spontanément, ait été accepté en l’état par l’éditeur ! On dirait une histoire bâclée, écrite sur un coin de table pendant le dessert…

Enfin, je me trompe peut-être, des spécialistes de la petite enfance sauraient, qui sait, m’expliquer en quoi cette histoire tronquée est utile à l’imaginaire de l’enfant… mais en attendant j’ai l’impression d’avoir lu une histoire feuilleton « suite au prochain épisode » !