Oh boy ! – Marie-Aude Murail

Inspirée par la story de @edlromans sur Instagram, j’ai relu il y a quelques jours ce grand classique de la littérature jeunesse qui, non content de n’avoir pris une ride, est toujours aussi touchant, drôle et pertinent qu’en 2000, date de sa première parution.

Je suis une fan inconditionnelle de l’autrice. Je l’ai découverte par hasard, au coin du rayon livres jeunesse de la Fnac, où je prospectais pour des raisons personnelles. J’étais sur le point de publier mon premier roman auto-édité, le tome 1 de la série des Enfants de l’Hyphale d’or, et je me demandais s’il n’allait pas être trop imposant pour un roman jeunesse (certaines personnes, genre… @iletaitunefoispauline, parlent de…pavé 😏😄). J’ai ainsi avisé un très gros roman tout blanc que j’ai saisi avec intérêt. C’était « Miss Charity » de Marie-Aude Murail, une autrice dont je n’avais encore jamais entendu parler.
J’ai feuilleté l’ouvrage avec admiration (il est enrichi d’aquarelles en couleurs, une splendeur) et je l’ai acheté illico, me disant que ce serait un cadeau parfait pour les 12 ans de ma fille aînée, qui aimait les livres et les lapins 🐇 Je me suis empressée de le lire (ou avant, c’est moche je sais 😑) et ça a été ⚡💛 Depuis ce jour ce livre fait partie de mon palmarès de la crème de la crème, le roman que j’ai le plus conseillé et offert, avec toujours le même succès ! Une merveille.
Mais revenons à nos Barbies (oui, elles sont toutes nues, c’est normal 😁)

Comme souvent avec l’autrice, « Oh boy ! » est une histoire de famille, de fratrie. Une histoire à la fois drôle à rire aux éclats, émouvante à pleurer et juste à applaudir.
Je suis admiratrice du style de l’autrice, un style très sobre, sans fioriture mais élégant, qui va toujours droit au but. Les dialogues sont très naturels, arrivant ppar je ne sais quel miracle à n’être jamais ni crispants ni vulgaires. Un prodige que j’ai rarement, voir jamais, retrouvé chez un autre auteur.
Les thèmes abordés sont graves, terribles parfois même. Pourtant le ton reste léger et l’ambiance positive : la « patte » MaM. L’autrice est la championne olympique médaillée d’or du « show don’t tell » – ou l’art de montrer et faire comprendre sans jamais rien expliquer. Par le biais d’un texte court, riche en dialogues, l’autrice trace un tableau d’une justesse parfaite, faisant vivre des personnages incroyablement vivants et attachants, sans concession pourtant. Elle est effet très douée pour ne rater personne, écorchant au passage ses personnages, avec autant de précision et de justesse que de compréhension. Il n’y a en effet aucun malice dans ce traitement vigoureux de la nature humaine, mais au contraire beaucoup de chaleur, d’humour, d’acceptation et de tolérance. Des textes qui montrent beaucoup d’amour pour son prochain, un amour lucide qui préfère en rire qu’en pleurer, qui croit toujours le meilleur possible, qui ne juge pas mais espère.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore ce petit bijou, voici la présentation de l’éditeur : « Ils sont frère et soeurs. Depuis quelques heures, ils sont orphelins. Ils ont juré qu on ne les séparerait pas. Il y a Siméon Morlevent, 14 ans. Maigrichon. Yeux marron. Signe particulier : surdoué, prépare actuellement son bac. Morgane Morlevent, 8 ans. Yeux marron. Oreilles très décollées. Première de sa classe, très proche de son frère. Signe particulier : les adultes oublient tout le temps qu’elle existe. Venise Morlevent, 5 ans. Yeux bleus, cheveux blonds, ravissante. La petite fille que tout le monde rêve d’avoir. Signe particulier: fait vivre des histoires d’amour torrides à ses Barbie. Ils n’ont aucune envie de confier leur sort à la première assistante sociale venue. Leur objectif est de quitter le foyer où on les a placés et de se trouver une famille. À cette heure, deux personnes pourraient vouloir les adopter. Pour de bonnes raisons. Mais aussi pour de mauvaises. L’une n’est pas très sympathique, l’autre est irresponsable, et… Ah, oui ! ces deux personnes se détestent. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s