Skyward – Brandon Sanderson

IMG_20190321_162625_014

J’ai découvert l’auteur il y a des années alors qu’il sortait son premier roman, Elantris – un de mes romans préférés à ce jour, une histoire fascinante et des personnages extraordinaires… Depuis ses débuts Brandon Sanderson est devenu très connu, principalement pour avoir écrit la fin – avec beaucoup de talent paraît-il – de l’immense sage de « La roue du temps » de Robert Jordan, à la demande de l’épouse de celui-ci. BS est largement traduit en français.

J’ai continué à le suivre avec une certaine assiduité (même si je n’ai pas tout lu, c’est une bête d’écriture qui écrit plus vite que je ne lis !). Il écrit principalement de la fantasy ambitieuse (Elantris, le trilogie Fils des Brumes, ses préquelles, Les Archives de Roshar…), mais aussi des textes très courts, dont les novellas Legion qui sont des histoires contemporaines mâtinées de fantastique et de psychologie. Il écrit aussi beaucoup pour la jeunesse, avec sa série un peu déjantée Alcatraz, la série super héros Coeur d’acier et récemment, le début d’une série YA SF, dont j’ai lu avec beaucoup de plaisir le premier tome, « Skyward ».

Comme toujours avec mes auteurs masculins préférés, Brandon Sanderson présente toujours des personnes féminins forts et déterminés, non pas secondaires mais principaux, comme dans Skyward. Leur forte personnalité et leurs éventuels tempéraments combatifs n’en font pas des mâles en jupons (comme avec certains auteurs de fantasy dont les personnages féminins ressemblent à des hommes pourvus de seins et de cheveux) ; ces personnages restent des femmes, des jeunes filles.

Skyward est une histoire de science-fiction, qui se déroule sur une planète où mes humains vivent principalement sous-terre, la surface de la planète étant régulièrement attaquée par de mystérieux extra-terrestres dont on ignore tout, la nature, les moeurs, les objectifs. Spensa, une jeune fille, vit dans l’un des petits villages souterrains, les humains ne pouvant, étrangement encore, se regrouper sous peine d’être repérés et attaqués par des raids. Spensa rêve de faire partie des nouvelles recrues des pilotes de vaisseaux de défense, d’autant plus que son père en fut un célèbre et honoré, du moins jusqu’à sa mort qui le fit basculer du statut de héros à celui de traître…

La tonalité de ce premier tome est grave, intense, mais agréablement égayé par un personnage secondaire fascinant que je vous laisse le plaisir de découvrir…

Un très bon premier tome, avec des mystères qui se dévoilent peu à peu, une héroïne courageuse et sympathique et une fin sans cliffhanger de mauvais goût (on apprend la raison des attaques extra-terrestres par exemple), de bons personnages, un bon rythme et de l’action bien présente sans être invasive (les fans de Star Wars seront contents ).

Je ne sais pas quand est prévue la VF mais j’espère qu’elle ne tardera pas !

découvert l’auteur il y a des années alors qu’il sortait son premier roman, Elantris – un de mes romans préférés à ce jour, une histoire fascinantes et des personnages extraordinaires… Depuis ses débuts Brandon Sanderson est devenu très connu, principalement pour avoir écrit la fin – avec beaucoup de talent paraît-il – de l’immense sage de « La roue du temps » de Robert Jordan, à la demande de l’épouse de celui-ci. BS est largement traduit en français.

J’ai continué à le suivre avec une certaine assiduité (même si je n’ai pas tout lu, c’est une bête d’écriture qui écrit plus vite que je ne lis !). Il écrit principalement de la fantasy ambitieuse  (Elantris, le trilogie Fils des Brumes, ses préquelles, Les Archives de Roshar…), mais aussi des textes très courts, dont les novella Legion qui sont des histoires contemporaines mâtinées de fantastique et de psychologie. Il écrit aussi beaucoup pour la jeunesse, avec sa série un peu déjantée Alcatraz, la série super héros Coeur d’acier et récemment, le début d’une série YA SF, dont j’ai lu avec beaucoup de plaisir le premier tome, « Skyward ».

Comme toujours avec mes auteurs masculins préférés, Brandon Sanderson présente toujours des personnes féminins forts et déterminés, non pas secondaires mais principaux, comme dans Skyward. Leur forte personnalité et leurs éventuels tempéraments combatifs n’en font pas des mâles en jupons (comme certains auteurs de fantasy dont les personnages féminins ressemblent à des hommes pourvus de seins et de cheveux), elles restent des femmes, des jeunes filles.

Skyward est une histoire de science-fiction, qui se déroule sur une planète où mes humains vivent principalement sous-terre, la surface de la planète étant régulièrement attaquée par de mystérieux extra-terrestres dont on ignore tout, la nature, les moeurs, les objectifs. Spensa, une jeune fille, vit dans l’un des petits villages souterrains, les humains ne pouvant, étrangement encore, se regrouper sous peine d’être repérés et attaqués par des raids. Spensa rêve de faire partie des nouvelles recrues des pilotes de vaisseaux de défense, d’autant plus que son père en fut un célèbre et honoré, du moins jusqu’à sa mort qui le fit basculer du statut de héros à celui de traître…

La tonalité de ce premier tome est grave, intense, mais agréablement égayé par un personnage secondaire fascinant que je vous laisse le plaisir de découvrir…

Un très bon premier tome, avec des mystères qui se dévoilent peu à peu, une héroïne courageuse et sympathique et une fin sans cliffhanger de mauvais goût (on apprend la raison des attaques extra-terrestres par exemple), de bons personnages, un bon rythme et de l’action bien présente sans être invasive (les fans de Star Wars seront contents 🙂).

Je ne sais pas quand est prévue la VF mais j’espère qu’elle ne tardera pas !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s